Vous avez de grandes idées pour améliorer Preston ? Le City-zen Roadshow veut les entendre.

Des experts internationaux vous aideront à concrétiser vos idées.

Les participants sont invitées à partager leurs idées sur la façon dont ils aimeraient changer ou améliorer Preston pour en faire une ville plus durable où il fait bon vivre et travailler.

Le « City-zen Roadshow » aura lieu à Preston pendant cinq jours, du 12 au 16 novembre, et est ouvert à toute personne intéressée à rendre la ville de Preston plus saine, plus heureuse et plus efficace sur le plan énergétique.

Le projet City-zen financé par l’Union européenne (UE) à hauteur de 22 millions d’euros, a aussi pour objectif de se rendre dans 10 villes de 10 pays d’ici 2019. Il vise à réunir des experts de renommée internationale dans les domaines de l’architecture, de la technologie et du développement durable et des résidents locaux pour explorer de nouvelles idées.

Le projet se concentrera d’abord sur Broadgate et s’étendra à partir de là. Il peut s’agir de mieux utiliser les bâtiments, les rues et les zones de loisirs, d’améliorer les liaisons de transport et de relier plus facilement les quartiers. En même temps, on espère que les plans incluront des moyens de réduire la consommation d’énergie et l’empreinte carbone de Preston.

Le projet est dirigé par Craig Martin, professeur d’architecture à l’Université du Lancashire central (UCLan). L’équipe a déjà aidé les habitants de Belfast, Izmir, Dubrovnik, Minorque, Séville et Roulers en Belgique à re-imaginer leurs villes.

Pr. Craig Martin : « Nous arrivons avec une page blanche, où aucune idée n’est une mauvaise idée, et nous nous en inspirons. Nous voulons aider à traduire et à visualiser les idées d’une communauté en plans concrets qui peuvent être mis en œuvre. Il s’agit de dire ce que vous changeriez pour améliorer votre style de vie et de trouver des façons novatrices et passionnantes de le faire. »

« Dans le cadre de ces plans, nous examinerons d’où vient la demande d’énergie à Preston et quelles sources d’énergie potentielles sont disponibles pour répondre à cette demande. L’idéal serait de faire de Preston une ville qui fonctionne à l’énergie propre. »

Des étudiants de l’UCLan et de l’Université de Technologie de Delft (TUDelft) aux Pays-Bas animeront des sessions tout au long de la semaine en utilisant des jeux et des ateliers ludiques pour rassembler les idées. Les élèves ont déjà effectué une première analyse de Preston pour susciter la discussion et les plans finaux produits à la fin de la semaine seront laissés à la ville pour progresser si elle le souhaite.

Le Roadshow aura lieu dans la salle du conseil municipal de Preston les lundi 12 et vendredi 16 novembre, à la Gujarat Hindu Society les 13 et 14 et à l’espace social de Harrington de l’UCLan le 15 novembre. Les résultats finaux seront présentés à la ville dans la salle des séances du conseil municipal de Preston, le vendredi 16 novembre à 10h00.

Le professeur Martin a ajouté : « Les personnes intéressées peuvent venir pour une heure, une journée ou même la semaine entière, selon leurs disponibilités. Nous nous adaptons à votre emploi du temps chargé et nous vous promettons de ne pas vous donner de devoirs à faire à la maison. Mais ce que nous vous demandons, c’est d’apporter votre expérience, votre enthousiasme et votre énergie. »

Pour plus de détails sur comment co-créer des projets pour une ville plus saine, plus heureuse et plus efficiente énergétiquement, n’hésitez pas à contacter Craig par email: (c.l.martin@tudelft.nl).

print
  • Le projet

    Une ville qui fonctionne entièrement avec des énergies propres. En théorie, c'est possible. Mais dans la vie réelle? Comment intégrer de nouvelles solutions dans les bâtiments existants, les systèmes et la vie des gens ? Quels sont les obstacles techniques, économiques ou sociaux? Et comment les surmonter? C'est ce que nous apprenons en faisant pour 20 projets à Grenoble et à Amsterdam.

  • Nos activités

  • Les résultats attendus

    • 20 innovations à Grenoble & Amsterdam
    • 35 000 tonnes de CO2 économisées par an
    • 76 000 m² de surface rénovée
    • 10 000 logements connectés à un réseau intelligent